Le plaidoyer de Genève du Colonel Kemp   

le  05/11/2009 
0  Commentaires
 

UNWatch

Par Michaël Bloch
 
"Monsieur le Président, d’après mes connaissances et mon expérience , je peux dire ce qui suit : durant l’opération Plomb durci , l'armée israélienne a fait plus pour sauvegarder les droits des civils dans les zones de combats que n'importe quelles autres armées dans toute l'histoire des guerres.
 
Israël a pris ces mesures alors qu’elle devait faire face à un ennemi qui a délibérément lancé ses attaques à partir de zones civiles utilisant les habitants en tant que boucliers humains. Le Hamas comme le Hezbollah sont des experts de la manipulation médiatique. Ces deux mouvements trouveront toujours des personnes prêtes à témoigner pour affirmer qu'Israël commet des crimes de guerre. Ces deux organisations sont très douées dans l’art de la mise en scène et de la distorsion des faits.
 
L'armée israélienne fait face à un défi d'une ampleur que nous (les Britanniques) ne pouvons même pas imaginer.
 
La vérité est que les forces de défense d’Israël ont pris des mesures extraordinaires pour informer les Gazaouis des espaces militaire visés en larguant deux millions de tracts sur la ville et en passant plus de 100 000 coups de fils pour prévenir les habitants de Gaza du danger.
 
 
"Plus que tout, les pertes civiles étaient la conséquence
de la manière dont le Hamas menait la guerre. Le Hamas
a délibérément essayé de sacrifier ses propres civils."
 
Durant toute la guerre, Israël a permis l’entrée de nombreux convois humanitaires. Fournir à ces ennemis une tel assistance est, en général, impensable pour un tacticien militaire mais Israël en a pris le risque.
 
Malgré toutes ces précautions, des civils ont été tués. La guerre est un chaos, pleine d’erreurs. Des erreurs ont été commises par les Britanniques, les Américains et les forces alliées en Afghanistan et en Irak. Mais les erreurs ne sont pas des crimes de guerre.
 
Plus que tout, les pertes civiles étaient la conséquence de la manière dont le Hamas menait la guerre. Le Hamas a délibérément essayé de sacrifier ses propres civils.
 
Monsieur le président, Israël n’avait pas d’autre choix que de protéger ses citoyens afin de stopper les attaques incessantes du Hamas.
 
Je le répète encore une fois: l'armée israélienne a fait plus pour sauvegarder les droits des civils dans les zones de combats que n'importe quelles autres armées dans toute l'histoire des guerres."
 
 
 
 

Commentaires

Exprimez-vous

Dites-nous ce que vous pensez…
Nom * :
Title :
Email :
Commentaires :



Commentaires

Share this: