Des habitants de Sdérot remettent à l'ONU une lettre demandant que le Hamas soit traduit en justice   

le  26/10/2009 
0  Commentaires

La lettre a été signée par 90 000 personnes de 50 pays à travers le monde, avec l'aide de l'organisation Take-A-Pen.

 

"Nous voulions remettre cette lettre aujourd'hui en raison de l'urgence que constitue l'adoption du rapport Goldstone", a déclaré Batya Katar, qui figure parmi les organisateurs de la lettre et de la manifestation. "Nous savons que les auditions étaient près de se terminer à Genève et que ce document serait transmis très rapidement à une commission de l'ONU à New York. Nous irons aussi à New York et nous ferons tout ce qu'il faudra là-bas."

 

Aucun officiel de l'ONU n'est descendu jusqu'à la porte du quartier général des Nations-Unies à Jérusalem pour recevoir la lettre, qui a été réceptionnée par une secrétaire. Cependant, les organisateurs de la manifestation affirment avoir reçu des indications selon lesquelles ils pourraient rencontrer un représentant de l'ONU dans un proche avenir.

 

Les jeunes gens ont brandi des pancartes et chanté l'hymne national à l'extérieur du quartier général de l'ONU. Ce rassemblement avait été organisé à dessein le soir pour qu'aucun des jeunes manifestants ne manque l'école ou le travail.

 

"Nous, les gens de Sdérot, nous voulons dire que nous avons souffert pendant neuf ans", a déclaré Lilach Nissim, une habitante de la ville qui faisait partie de la délégation chargée de remettre la lettre. "Cela suffit, c'est nous qui avons souffert de violations des droits de l'homme."

 

Voir la vidéo ici 

 

 
 

Commentaires

Exprimez-vous

Dites-nous ce que vous pensez…
Nom * :
Title :
Email :
Commentaires :



Commentaires

Share this: