Yom Kippour 5778   

le  27/09/2017 
0  Commentaires
catégorie: Peuple juif
Tags: Fêtes juives
''Ounetaneh Tokef'' est une prière vieille de 1000 ans, qui se présente sous forme de poème et exprime la dévotion et la foi du peuple juif.

Le Keren Hayessod-AUI a reçu du porte-parole de Tsahal l'autorisation exceptionnelle de placer sur notre site internet l'un des clips vidéo les plus émouvants qu'il ait réalisés, dans lequel le lieutenant-colonel Shaï Abramson, chantre en chef de Tsahal, se produit à l'occasion de Yom Kippour. Ce clip vidéo est une production remarquable, une interprétation spéciale de "Ounetaneh Tokef" –  un texte de la liturgie des grandes fêtes de Tichri –, accompagnée par un chœur de soldats israéliens à la Grande Synagogue de Tel-Aviv.

"Ounetaneh Tokef" est une prière vieille de 1000 ans, qui se présente sous forme de poème et exprime la dévotion et la foi du peuple juif. Cette prière constitue la séquence centrale de ce clip vidéo, qui rassemble des siècles de tradition et de sainteté liés la période allant de Roch Hachana, le nouvel an juif, à Yom Kippour, le jour du Grand Pardon. En toile de fond de cette vidéo, on peut voir un film sur la guerre de Kippour de 1973. Ce clip est porteur d'un message impressionnant, qui montre que l'histoire du peuple juif est enchâssée dans la conscience juive de génération en génération, que nous avons fait face avec courage à de nombreux défis et que nous regardons tous vers l'avenir avec confiance.
 Chana tova et Gmar hatima tova. Que vous soyez tous inscrits dans le Livre de la Vie.
 "La meilleure manière d'entrer dans l'expérience israélienne de Yom Kippour". C'est en ces termes que l'érudit juif américain, Lawrence A. Hoffman, décrit la mélodie très spéciale composée par Yair Rosenblum pour la prière "Ounetaneh Tokef" vieille de 1000 ans – qui est un piyout, une sorte de poème attribué au rabbin Amnon de Mayence. Selon la légende, il aurait refusé le haut poste ministériel qui lui avait proposé en échange du renoncement à sa foi et du rejet du judaïsme. Ayant repoussé cette offre, il fut brutalement torturé et mutilé. On raconte qu'avant sa mort, il prononça les paroles de ce piyout.
 
 

Commentaires

Exprimez-vous

Dites-nous ce que vous pensez…
Nom * :
Title :
Email :
Commentaires :



Commentaires