Faire un don
Les Amis d’Israël
Qui sommes-nous ?

La Division Les Amis d’Israël du Keren Hayessod-AUI est un réseau de chrétiens du monde entier qui considèrent l’importance stratégique de l’État d’Israël comme début de l’avènement des prophéties bibliques.

S’appuyant sur notre héritage biblique commun, nous travaillons main dans la main avec nos frères et sœurs juifs, et avec les amis d’Israël dans le monde, pour soutenir les efforts de Keren Hayessod-AUI pour ramener le peuple élu sur la Terre promise, et assurer sa sécurité.

De nouveaux immigrants arrivent en Israël chaque jour, nous avons le privilège de vivre à une époque où assistons à l’accomplissement des paroles prophétiques. Comme il est dit dans le livre d’Isaïe : « Il lèvera l’étendard vers les nations pour recueillir les exilés d’Israël et rassembler les dispersés de Juda des quatre coins de la terre. (Isaiah 11:12) »

« Il lèvera l’étendard vers les nations pour recueillir les exilés d’Israël et rassembler les dispersés de Juda des quatre coins de la terre. (Isaiah 11:12) »

Aliyah
  • Nous ramenons des Juifs en danger en Israël.
  • Nous aidons les nouveaux immigrants à s’intégrer socialement et économiquement.
  • Nous offrons des opportunités aux populations défavorisées, elles offriront leurs compétences à Israël.
  • Nous soutenons les villages de Jeunes, l’opportunité pour les jeunes à risque de devenir des citoyens actifs.
  • Nous aidons les survivants de la Shoah à vivre dans le confort et la dignité.
  • Vous pouvez jouer un rôle essentiel dans l’accélération de la venue du Messie en aidant à ramener le peuple Juif en Terre d’Israël.
Jerusalem the western wall

En 1917, le ministre britannique des Affaires étrangères, Lord Arthur Balfour, a publié ce qui est devenu la Déclaration Balfour, reconnaissant le droit du peuple Juif à une patrie en Terre d’Israël. Chrétien dévoué et sioniste fervent, Lord Balfour considérait l’histoire comme « un instrument pour réaliser le dessein divin ». Il a cherché à ramener le peuple élu en terre promise pour aider à accomplir les prophéties bibliques.

Les Amis d’Israël du Keren Hayessod est un réseau mondial de chrétiens sionistes qui, comme Lord Balfour, considèrent l’importance stratégique de l’État d’Israël dans la réalisation du projet divin. S’appuyant sur l’héritage biblique commun, chrétiens et juifs travaillent main dans la main pour ramener le peuple d’Israël sur sa terre et assurer sa sûreté et la sécurité de l’État d’Israël. Nous remercions D.ieu pour le privilège qu’il nous a donné d’être les témoins de la réalisation des paroles d’Isaïe :

« Réjouissez-vous avec Jérusalem et soyez dans l’allégresse pour elle, vous tous qui l’aimez ; prenez part à sa joie, vous tous qui la pleurez » (Isaïe 66 :10).

Ukraine
Sauver les Juifs d’un danger immédiat (Ukraine)

Après la vague initiale d’Alyah qui a fait suite à l’effondrement de l’Union soviétique en 1989, la vie des Juifs s’est stabilisée en Ukraine avec le soutien d’un réseau d’institutions communautaires, d’organisations et d’écoles religieuses. L’accalmie a été temporaire. La crise politique qui a vu le jour fin 2013 a eu des conséquences désastreuses pour les Juifs. Dans un pays dont l’histoire est marquée par la persécution féroce et récurrente des Juifs, l’élection d’un président juif, Volodymyr Zelenskyy, a donné lieu à un déchaînement d’antisémitisme. La crise économique profonde avec un salaire mensuel moyen de 300 USD rend la situation particulièrement dramatique, notamment, dans l’est de l’Ukraine, où la vie civile est sévèrement règlementée.


La situation sécuritaire à Donetsk et à Lougansk est très instable, ces villes sont le théâtre d’affrontements entre les forces armées ukrainiennes et les séparatistes armés soutenus par la Russie. Les services sont irréguliers et les denrées alimentaires nettement plus onéreuses que partout ailleurs dans le pays. Les perspectives d’avenir sont très sombres, en particulier pour les Juifs. Depuis 2014, le Keren Hayessod a aidé 32 000 Juifs ukrainiens à venir en Israël. Après un processus de préparation en Ukraine, les nouveaux immigrants vivent dans des centres d’intégration durant deux ans, période durant laquelle ils apprennent l’hébreu et se familiarisent avec le judaïsme et la vie en Israël. Des programmes de reconversion professionnelle les aident à s’insérer économiquement, comme les immigrants d’Ukraine qui les ont précédés. Aujourd’hui, plus de 50 000 hommes, femmes et enfants juifs vivent en Ukraine, dans une atmosphère de peur et de désespoir. La violence et l’incertitude croissantes rendent impératif le sauvetage de tous les Juifs d’Ukraine avant que la fenêtre d’opportunité pour ce faire ne se referme!

Antisemitism
Un refuge pour les juifs en danger (France)

L’antisémitisme et la barbarie ont envahi le pays qui fut le berceau de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Les Juifs de France se sentent de plus en plus menacés par l’antisémitisme grandissant. Les actes antisémites en France ont augmenté de 74 % en 2018. Alors que les juifs représentent moins de 1% de la population totale, un acte raciste sur trois est dirigé contre un juif. La plupart sont commis en plein jour. Dans une parodie de justice grotesque, un tribunal français a récemment jugé que le meurtrier de Sarah Halimi n’était « pas pénalement responsable » de ses actes. En 2017, Sarah Halimi, médecin juive de 65 ans, a été sauvagement agressée dans son appartement parisien et défenestrée.

Graffitis menaçants tagués sur les murs de maisons appartenant à des Juifs, lettres menaçantes accompagnées  de balles réelles, « Juif » en grosses lettres sur les devantures des commerces juifs … «  L’antisémitisme est à son pire niveau depuis la Seconde Guerre mondiale ! » confirme le président Emmanuel Macron. Selon un récent sondage, 87% des Juifs de France ont peur d’être la cible d’un attentat terroriste, tandis que 61,5% d’entre eux ne se sentent plus en sécurité. Ce climat hostile, ainsi que la haine de l’État Juif, a entraîné une Alyah sans précédent des Juifs de France. Au cours de la dernière décennie, 100 000 Juifs de France, soit 20 % d’entre eux, ont quitté le pays. Les programmes soutenus par le Keren Hayessod aident à préparer les futurs olim à la vie en Israël. Une fois arrivés, ils sont hébergés dans des centres d’intégration ou reçus dans d’autres cadres d’intégration pour faciliter leur transition dans la société israélienne. Des centaines de milliers de juifs vivent encore en France dans la peur et l’anxiété.

Aliyah
Ramener un peuple dans sa patrie ancestrale (Éthiopie)

Pendant des siècles, les Juifs d’Éthiopie ont été persécutés par leurs voisins, vendus en esclavage, empêchés de pratiquer leur religion, baptisés de force et spoliés de leurs terres. Mais bien qu’ils aient été coupés de la communauté juive mondiale pendant des millénaires, ils ont continué de rêver à leur retour en Terre d’Israël. À partir de 1977, le gouvernement d’Israël, avec l’aide du Keren Hayessod-AUI, a commencé à faire venir des Juifs d’Éthiopie en Israël. Aujourd’hui, la communauté d’origine éthiopienne en Israël compte 120 000 âmes. De nombreuses personnes qui n’ont pu prouver leur ascendance juive sont restées en Éthiopie, dans une situation désespérée. En 2018, grâce à un programme de regroupement familial, le gouvernement israélien a autorisé l’Alyah de 1 000 Falash Mura (descendants de Juifs convertis par la contrainte) qui ont des enfants en Israël.


Le retour à Sion a aussi des aspects douloureux. Les nouveaux arrivants, ne connaissent ni la langue, ni la culture ni les normes sociales en Israël et doivent faire la transition rapide et parfois dramatique d’une société rurale et patriarcale à une société au rythme effréné, à la culture scientifique et moderne. Pour faciliter la transition dans la société israélienne, les immigrants d’Éthiopie sont hébergés dans des centres d’intégration soutenus par le Keren Hayessod qui répondent à leurs besoins spécifiques. Ils bénéficient d’un programme intensif de 18 à 24 mois, apprentissage accéléré de l’hébreu, cours sur le judaïsme et le sionisme, aide à l’insertion professionnelle.

Aider les immigrants à combler le fossé éducatif, culturel et technologique, profite à leur famille, à leur communauté et à la société israélienne dans son ensemble.

Friends of Israel
Comment puis-je aider ?
Aidez le peuple de D.ieu à retourner sur sa Terre !

Vous pouvez jouer un rôle essentiel dans l’avènement de la prophétie.

  • Un don de 4 000 USD aide un nouvel immigrant à rentrer en Israël et prend en charge les frais de son intégration en Israël.
  • Un don de 460 USD finance le vol vers Israël d’un nouvel immigrant.
  • Un don de 400 USD finance les préparatifs de l’Alyah d’un nouvel immigrant.
  • Un don de 3 140 USD couvre les frais d’intégration d’un nouvel immigrant, logement, allocation de départ et assistance médicale.

Le Keren Hayessod est la bouée de sauvetage de la communauté juive mondiale vers Israël et sa sécurité depuis 100 ans ! Aidez les Juifs à rentrer chez eux avant que la fenêtre d’opportunité ne se referme !

Vous pouvez aider à accomplir les paroles divines en aidant les Juifs à retourner en Terre promise !

Bénissez Israël en soutenant l’Alyah ! Bénissez Israël et vous serez bénis !

Je veux bénir Israël !

Si vous souhaitez nous rejoindre et vous impliquer, où que vous soyez, contactez-nous :






    En signant ce formulaire, vous confirmez que vous consentez à fournir vos coordonnées afin que nous vous tenions informés des nouveautés, événements, promotions et services du Keren Hayessod. Veuillez noter que vous pouvez vous désinscrire à tout moment en écrivant à [email protected]

    48 King George St. P.O.B 7583
    Jerusalem 9107

    Tel: +972-2-6701867
    E-Mail: [email protected]